Nos honoraires

Transparence

Pas de commission vendeur ni acheteur

Zéro frais

0 € pour vous

Efficacité

des offres en 48h

Performance

850 logements par an déposés en permis de
construire

Nous sommes rémunérés à un taux de 2,5%HT sur le chiffre d’affaires de la future opération.

En savoir plus >>

Foire aux questions

Pourquoi nous choisir ?

Nous sommes spécialistes et nous maitrisons les complexités de l’analyse foncière. Nous réalisons des études de faisabilité via des architectes experts pour valoriser au mieux votre parcelle. Ensuite les appels d’offres nous permettent de comparer les offres sur la base du même cahier des charges.r).

Combien ça me coûte ?

Rien. E-movalo étant filiale du groupe e-mocom, nous sommes rémunérés en commercialisant les logements neufs après la purge du permis de construire.

Quand vais-je recevoir l’argent ?

Le délai moyen est de 16 à 18 mois environ. Il faut attendre que le permis de construire soit purgé de tout recours et que les études de sols soient analysées.

Pourquoi vendre à un opérateur immobilier ?

Lorsqu’il est possible de construire plusieurs maisons ou un immeuble sur votre ou vos parcelles, la plus-value peut être conséquente. En effet, si votre terrain a une forte constructibilité et des droits à bâtir importants, il y a fort à parier que la vente auprès d’un promoteur soit intéressante par rapport à la vente auprès d’un particulier.

5 écueils à éviter pour vendre son terrain

1. Vendre son terrain seul

Lorsque l’on souhaite céder son terrain, il y a donc deux solutions : le vendre sur la base de la valeur vénale, c’est-à-dire au prix auquel un particulier pourrait l’acheter et le vendre à un professionnel qui exploite les droits à construire. Dans le deuxième cas, il est très complexe d’optimiser son prix car cela dépend de plusieurs éléments : le PLU, le prix du secteur, la marge financière de l’opération, les coûts de construction…

2. Ne pas faire d’appel d’offres

Il est très important de comparer les offres d’acquisition et propositions d’achat de la part des candidats acquéreurs. En effet, plusieurs choses sont à prendre en compte lorsque l’on analyse une offre : la superficie totale du projet, le prix mais aussi les conditions suspensives qu’il faut limiter un maximum pour sécuriser la vente.

3. Choisir le plus offrant

Considérer que l’offre d’acquisition la plus haute est la meilleure s’avère être une erreur.

Ce n’est pas parce qu’un prix est inscrit dans une promesse de vente qu’il va automatiquement correspondre au montant de l’acte notarié. Plusieurs conditions vont être validées au fur et à mesure que le projet avance pour sécuriser la transaction finale. Prenons un exemple : si vous décidez de retenir la meilleure offre et que le promoteur n’a pas réalisé d’études de sols et que l’on s’aperçoit que votre terrain est très pollué, le prix devra être renégocié à la baisse.

4. Vouloir vendre rapidement

Ne surtout pas se précipiter lorsque l’on souhaite valoriser et vendre son terrain. Quel que soit la pression que vous subissez de l’acheteur prenez le temps de réfléchir et de prendre en compte qu’il s’agit d’une vente longue sur 18 mois environ avec des conditions suspensives d’obtention et de purge de permis de construire. Lorsque l’on vend on est « promettant » et l’acheteur est « bénéficiaire », on s’engage donc à vendre son bien.

5. Ne pas se faire représenter par un notaire

Il s’agit ici d’un conseil. Il est fondamental qu’un notaire représente l’acheteur, l’accompagne et le conseille tout au long du processus de vente, de la promesse jusqu’à l’acte notarié.

Nous contacter

1 Rue Bleue, Paris 9

+33 1 88 32 10 35

contact@e-movalo.fr

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h

 

Nous contacter

1 Rue Bleue, Paris 9

+33 1 88 32 10 35

contact@e-movalo.fr

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h